Comment savoir si on a besoin d’un appareil auditif ?

Une gêne d’audition, même légère, peut être le signe précurseur d’une faiblesse de votre mécanisme auditif. Dans le moindre doute, il est préférable d’entrer en contact avec un oto-rhino-laryngologiste (ORL) pour s’assurer de l’état de votre audition. Comment savoir si vous avez besoin d’un appareil auditif ? Le détail dans cet article.

Les signes précurseurs d’une diminution d’audition

Chaque individu peut s’apercevoir d’une façon différente du fait qu’il entend moins bien. Par exemple, vous allez vous rendre compte que vous avez de plus en plus besoin d’augmenter le volume de votre télévision pour bien entendre. De la même manière, vous pouvez vous apercevoir de votre faiblesse auditive pendant les conversations où vous faites fréquemment répéter votre interlocuteur. Envie de vous confier à un spécialiste ? Rendez-vous sur https://histoiredaudition-paris.com/. La perte d’audition peut aussi être décelée au cours de vos conversations téléphoniques qui deviennent plus difficiles à suivre.

En parallèle : Quelle est l’importance de la santé mentale ?

Néanmoins, il peut arriver que vous ne vous rendez pas compte par vous-même que vous avez des défaillances d’audition. Dans ce cas, ce sont souvent les personnes de votre entourage qui vous font la remarque et qui déclenchent ainsi une prise de conscience. Par moments, le problème auditif est difficilement détectable, surtout lorsqu’il s’agit d’une faiblesse auditive légère. Par conséquence, vous pouvez mettre des mois, voire des années, avant de prendre conscience de votre perte d’audition. C’est pourquoi il est crucial de prendre rendez-vous avec un ORL dès l’apparition du moindre doute sur votre acuité auditive.

Prendre RVD chez un ORL pour faire un diagnostic

Au moindre doute concernant votre audition, vous devez consulter un professionnel de l’audition pour faire un diagnostic. Évitez notamment de prendre le résultat de tests auditifs en ligne au sérieux. Ces derniers peuvent vous avertir d’une éventuelle perte, mais ne sont pas crédibles et peuvent vous conduire en erreur. La première des choses est donc de faire un véritable bilan auditif. Vous pourrez l’effectuer dans un centre d’audition, chez votre ORL ou chez un audioprothésiste où le dépistage auditif est généralement gratuit. Après cet examen auditif, l’ORL ou l’audioprothésiste pourra vous expliquer les résultats, vous présentant le niveau de votre perte et ses effets négatifs sur votre audition. Les professionnels recommandent souvent de recourir à l’appareillage auditif.  

Cela peut vous intéresser : Trouver le meilleur dentiste à Strasbourg : 3 points clés à retenir

Le port d’appareil auditif est-il un danger pour l’audition ?

La réponse est non, le port d’appareil auditif, quel que soit votre âge ou votre niveau de surdité, n’aura aucun effet négatif sur votre audition. Certaines personnes restent persuadées que l’amplification des kits auditifs dégrade davantage leur audition. Il y a évidemment des cas où l’appareillage auditif peut empirer la perte auditive. Mais à ce niveau, la faute revient au spécialiste qui n’aura pas bien adapté l’appareil. Il est donc important de choisir un audioprothésiste compétent et à votre écoute pour éviter ce genre de situation.

Toutefois, il est nécessaire de vous procurer préalablement une ordonnance médicale provenant de votre médecin ORL. C’est le seul professionnel capable de vous confirmer que le port d’un appareil auditif sera pour vous sans risques. Mais retenez tout de même que l’amplification, si cette dernière est bien adaptée, n’aura pas d’impact négatif sur votre perte.